ACTUALITÉ
La partie continentale de la Chine peut aider Hong Kong à surmonter sa récession
        
2019-11-01 13:25 | French.china.org.cn

Hong Kong est entrée en récession technique, alors que son PIB en termes réels pour le troisième trimestre a chuté de 2,9% par rapport à l'année précédente et de 3,2% par rapport au deuxième trimestre, une situation qui, selon des experts chinois, pourrait être corrigée en rétablissant l'ordre et en coopérant davantage avec la partie continentale de la Chine.

La baisse de 2,9% en termes réels enregistrée au troisième trimestre a été la première contraction d'une année sur l'autre depuis la crise financière de 2009, mais elle représente également une croissance beaucoup plus faible que celle de 0,6% et de 0,4% enregistrée lors du premier et du second semestre de l’année, a été cité un porte-parole du gouvernement de Hong Kong dans un communiqué de presse jeudi.

Sur une base corrigée des variations trimestrielles, la baisse du PIB réel a atteint 3,2% au troisième trimestre, contre 0,5% au trimestre précédent, indique le communiqué de presse. Après deux trimestres consécutifs de croissance négative du PIB, Hong Kong est déjà tombée dans une récession technique.

« La baisse du PIB est imputable à la faible performance de la demande intérieure et extérieure », explique le communiqué de presse.

HSBC et Standard Chartered, deux des plus grandes banques de la ville, ont réduit jeudi leurs taux directeurs à Hong Kong.

Des analystes chinois ont affirmé que les épisodes de violence avaient provoqué la récession et que la coopération avec la partie continentale de la Chine pourrait aider Hong Kong à atténuer les pressions à la baisse pesant sur son économie.

« La coopération économique avec la partie continentale de la Chine pourrait être un moteur pour l’économie en déclin de Hong Kong », a avancé jeudi He Liangliang, un commentateur de la chaîne Phoenix TV, basée à Hong Kong。

« Le développement économique de Hong Kong dans ses différentes étapes a été étroitement lié à la partie continentale de la Chine。 Le gouvernement central chinois a offert un soutien important à Hong Kong, en particulier en incluant Hong Kong dans le plan de développement de la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao », a-t-il affirmé。

Lors d'une conférence de presse à Hong Kong mardi, la cheffe de l’exécutif Carrie Lam Cheng Yuet-ngor a averti que Hong Kong allait probablement enregistrer une croissance négative pour l'année 2019.

Mme Lam a indiqué que Hong Kong avait jusqu'à présent injecté plus de 20 milliards de dollars hongkongais (2,6 milliards de dollars américains) pour soutenir l'économie, en particulier dans les secteurs des transports, du tourisme et de la vente au détail.

Elle a souligné que le soutien gouvernemental aux entreprises et à l'emploi n’étaient que des solutions temporaires et que Hong Kong ne pouvait rétablir la paix qu'en mettant fin à la violence le plus rapidement possible.

« Pour faire face à cette récession technique, il faut que l’ordre revienne pour un développement économique normal. Mais actuellement, différentes manifestations et épisodes de violence se produisent presque tous les jours à Hong Kong », a déclaré M. He.

« Même s'il existe des problèmes structurels dans l'économie de Hong Kong, un environnement social pacifique et normal reste la priorité pour le développement économique de la ville », a-t-il avancé。

0
 
澳门在线百家乐 江苏快3 江苏快3 澳门百家乐网站官网 pk10官网 安徽快3 百家乐网址大全 pk10官网 澳门代理百家乐 线上百家乐网址大全